GALLIPRANT™ 20 mg Comprimés pour chiens
GALLIPRANT™ 60 mg Comprimés pour chiens
GALLIPRANT™ 100 mg Comprimés pour chiens

Comprimé - grapiprant

Mise à jour le 14 avril 2020

Espèces cibles

Chiens

Indications d’utilisation

Traitement de la douleur associée à une arthrose peu sévère à modérée chez le chien.

Administration

Voie d'administration :

Voie orale

Posologie :

Administration par voie orale.

Administrer ce médicament vétérinaire au chien lorsque son estomac est vide (par exemple dans la matinée) et au moins 1 heure avant le prochain repas, une fois par jour à une dose de 2 mg par kg de poids corporel.

La durée du traitement dépendra de la réponse au traitement. Comme la durée des études terrain a été limitée à 28 jours, la mise en place d'un traitement plus long devrait être évaluée avec attention et faire l'objet d'un suivi vétérinaire régulier.

Les signes cliniques de l’arthrose canine pouvant s’aggraver et s’atténuer, un traitement  discontinu peut être bénéfique chez certains chiens.

Le nombre suivant de comprimés doit être donné une fois par jour :

Poids corporel minimum (kg) Poids corporel maximum (kg) Comprimé à 20 mg Comprimé à 60 mg Comprimé à 100 mg
3,6 6,8 0,5
6,9 13,6 1
13,7 20,4 0,5
20,5 34,0 1
34,1 68,0 1
68,1 100,0 2

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Chaque comprimé contient :

Substance active :

Grapiprant ..... 20 mg                                     

Grapiprant ..... 60 mg

Grapiprant ..... 100 mg

Principes actifs / Molécule :

grapiprant

Forme pharmaceutique :

Comprimé

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

À ne délivrer que sur ordonnance.

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Groupe pharmacothérapeutique : autres agents anti-inflammatoires et antirhumatismaux, non stéroïdiens

Propriétés pharmacodynamiques :

Le grapiprant est un anti-inflammatoire non stéroïdien, non inhibiteur de la cyclooxygénase, de la classe des piprants. Le grapiprant est un antagoniste sélectif du récepteur EP4, un récepteur clé de la prostaglandine E2 qui sert principalement de médiateur à la nociception déclenchée par la prostaglandine E2. Les effets spécifiques de la liaison de la prostaglandine E2 au récepteur EP4 comprennent la vasodilatation, l’accroissement de la perméabilité vasculaire, l’angiogenèse et la production de médiateurs de l’inflammation. Le récepteur EP4 joue un rôle important dans la médiation de la douleur et de l’inflammation en tant que premier médiateur de la sensibilisation des neurones sensoriels déclenchée par la prostaglandine E2 et de l’inflammation déclenchée par la prostaglandine E2.

Propriétés pharmacocinétiques :

Absorption

Le grapiprant est facilement et rapidement absorbé au niveau du tractus gastro-intestinal chez le chien. Après administration d’une dose unique de 2 mg de grapiprant/kg, une concentration maximale (Cmax) et une aire sous la courbe (ASC) de respectivement 1,21 µg/mL et 2,71 µg.h/mL sont atteintes après administration à jeun. Les concentrations sériques maximales du grapiprant sont observées dans l’heure qui suit l’administration chez les sujets à jeun. La prise du comprimé avec de la nourriture réduit la biodisponibilité orale ; en effet, la biodisponibilité orale de grapiprant est de 89 % lors d’une prise à jeun et de 33 % lors d’une prise avec de la nourriture, avec une Cmax et une ASC moyenne du grapiprant réduites respectivement d’un facteur 4 et d’un facteur 2. Le grapiprant ne s’accumule pas chez le chien après administration répétée. Aucune différence d’absorption n’a été observée entre les deux sexes.

Distribution

La fixation in vitro du grapiprant aux protéines indique que le grapiprant est lié principalement à l’albumine sérique du chien. Le pourcentage moyen de grapiprant non lié est de 4,35 % à une concentration de grapiprant de 200 ng/mL et de 5,01 % à une concentration de 1000 ng/mL.

Biotransformation

Le grapiprant est lié principalement aux protéines sériques. Chez le chien, le grapiprant est un produit majoritairement excrété dans la bile, les fèces et l’urine. Quatre métabolites ont été identifiés et les voies métaboliques comprennent la N-désamination pour former le principal métabolite dans les fèces (7,2 %) et l’urine (3,4 %). Deux métabolites hydroxylés et un métabolite N-oxydé sont également retrouvés dans la bile, les fèces et/ou l’urine. L’activité pharmacologique des métabolites n’est pas connue.

Élimination

Le grapiprant est excrété principalement par les fèces. Approximativement 70 à 80 % de la dose administrée sont excrétés en 48 à 72 h, la majorité de la dose étant excrétée sous forme inchangée. L’excrétion fécale correspond à environ 65 % de la dose tandis qu’approximativement 20 % de la dose sont excrétés par l’urine.

La demi-vie du grapiprant se situe entre 4,6 et 5,67 heures.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas d’hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients.

Ne pas utiliser pendant la gestation, en période de lactation ou chez les animaux destinés à la reproduction. Voir rubrique « Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte ».

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Les effets indésirables peu sévères et généralement transitoires suivants ont été observés au cours des études cliniques : vomissements, selles molles, diarrhée et inappétence. Les vomissements ont été observés très fréquemment, tandis que les selles molles, la diarrhée et l’inappétence l’ont été fréquemment.

Dans de très rares cas, une hématémèse ou une diarrhée hémorragique a été rapportée après la mise sur le marché aux États-Unis.

La fréquence des effets indésirables est définie comme suit :

- très fréquent (effets indésirables chez plus d’1 animal sur 10 animaux traités)

- fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 100 animaux traités)

- peu fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 1 000 animaux traités)

- rare (entre 1 et 10 animaux sur 10 000 animaux traités)

- très rare (moins d’un animal sur 10 000 animaux traités, y compris les cas isolés).

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Le grapiprant est un méthylbenzènesulfonamide. On ne sait pas si les chiens présentant des antécédents d’hypersensibilité aux sulfonamides développeront une hypersensibilité au grapiprant. Si des signes d’hypersensibilité aux sulfonamides se manifestent, le traitement devra être interrompu.

De faibles baisses des taux sériques d’albumine et de protéines totales, le plus souvent dans les limites de référence, ont été observées chez des chiens traités avec le grapiprant, mais n’ont pas été associées à des observations ou événements ayant une signification clinique.

À utiliser avec prudence chez les chiens souffrant de troubles hépatiques, cardiovasculaires ou rénaux préexistants ou d’une affection gastro-intestinale.

L’utilisation concomitante du grapiprant avec d’autres substances anti-inflammatoires n’a pas été étudiée et doit être évitée.

L’innocuité de ce médicament vétérinaire n’a pas été établie chez les chiens de moins de 9 mois et chez les chiens pesant moins de 3,6 kg.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Se laver les mains après avoir manipulé le médicament vétérinaire.

En cas d’ingestion accidentelle par des enfants, des signes gastro-intestinaux légers et réversibles et des nausées peuvent être observés. En cas d’ingestion accidentelle, prendre immédiatement un avis médical et montrer la notice ou l’étiquette au médecin.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ne pas utiliser pendant la gestation, en période de lactation ou chez l’animal destiné à la reproduction, car l’innocuité du grapiprant n’a pas été établie chez les femelles gestantes ou allaitantes ni chez les chiens utilisés pour la reproduction.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Des selles légèrement et passagèrement molles ou muqueuses, parfois sanglantes, et des vomissements ont été observés chez des chiens en bonne santé traités avec grapiprant pendant 9 mois consécutifs à des surdoses journalières d’approximativement 2,5 fois et 15 fois la dose recommandée. Le grapiprant n’a produit aucun signe de toxicité rénale ou hépatique à des doses journalières allant jusqu’à 15 fois la dose recommandée.

En cas de surdosage, instaurer un traitement symptomatique.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Un traitement préalable avec d’autres anti-inflammatoires peut entraîner l’apparition ou l’aggravation d’effets indésirables. Il est donc recommandé d’observer une période sans traitement avec de tels médicaments vétérinaires avant d’instaurer le traitement avec ce médicament vétérinaire. La durée de cette période de transition doit tenir compte des propriétés pharmacocinétiques des produits utilisés précédemment.

L’utilisation concomitante de médicaments vétérinaires liés aux protéines plasmatiques avec le grapiprant n’a pas été étudiée. Les médicaments vétérinaires liés à des protéines fréquemment utilisés comprennent les médicaments utilisés pour le traitement des affections cardiaques, des troubles comportementaux et les anticonvulsivants.

La compatibilité des médicaments doit être surveillée chez les animaux ayant besoin d’un traitement concomitant.

Incompatibilités

Sans objet.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans

Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 3 mois.

Tout comprimé ou demi-comprimé non utilisé dans les 3 mois suivant la première ouverture doit être jeté.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

À conserver à une température ne dépassant pas 30 °C.

Tout demi-comprimé doit être conservé dans le flacon.

À conserver hors de portée des animaux pour éviter toute ingestion accidentelle.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Tous médicaments vétérinaires non utilisés ou déchets dérivés de ces médicaments doivent être éliminés conformément aux exigences locales.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

Elanco GmbH

Heinz-Lohmann-Str. 4

27472 Cuxhaven

Allemagne

Exploitant :

ELANCO FRANCE
24, boulevard Vital Bouhot
92200 NEUILLY SUR SEINE
Tél : 01.55.49.35.29
Fax : 01.55.49.36.70

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

EU/2/17/221/001-006
Date de première autorisation : 09/01/2018

Présentations

GALLIPRANT™ 100 mg  Boîte de 30 comprimés.
GTIN : 05014602808396
GALLIPRANT™ 60 mg  Boîte de 30 comprimés
GTIN : 05014602808372
GALLIPRANT™ 20 mg  Boîte de 30 comprimés.
GTIN : 05014602808358

Classification ATC Vet

QM01AX92